Histoire de la tourbe de Drenthe: le Veenpark à Barger-Compascuum

Dans le Veenpark de Barger-Compascuum, vous découvrirez tout sur l’histoire de la tourbe de la province de Drenthe. Le temps semble s’être arrêté pendant que vous conduisez et naviguez à travers des villages nostalgiques. De plus, il existe une zone naturelle de haute lande où la tourbe est encore en cours d’excavation. Chaque jour, vous pouvez voir le coupe-tourbe au travail et il en va de même pour le boulanger, le sabotier et l’épicier. Il y a aussi beaucoup à voir et à découvrir pour les enfants. En résumé, une visite dans ce magnifique parc Veenpark est très amusant pour tout le monde.

Veenpark à Barger-Compascuum est le plus grand musée en plein air du pays

Lorsque la colonie de tourbe Barger-Compascuum a célébré son centenaire en 1966, une exposition en plein air a été mise en place à cette occasion. C’était la base du musée en plein air tel que nous le connaissons aujourd’hui. Parce que le parc a une superficie de pas moins de 160 hectares, il peut s’appeler le plus grand musée en plein air des Pays-Bas. Grâce au soutien du gouvernement, le nombre d’anciennes maisons a pu être élargi et de nombreux instruments et outils authentiques ont été donnés au musée.

Nos clients nous évaluent avec un

9.3

sur 8473 avis fiables

veenpark-barger-compascuum

Tout a commencé avec les cultivateurs de sarrasin

Ce que peu de gens savent, c’est que les premiers habitants de cette région étaient des cultivateurs de sarrasin et non des coupeurs de tourbe. Ce n’est qu’après 1850, lorsque «l’attaque contre l’Emmense Venen» a commencé, que ces cultivateurs de sarrasin ont commencé à travailler dans la tourbe. Vous pourrez en goûter l’ambiance dans le village de cabanes en gazon d’Aole Compas. C’est parce que la période initiale de la teinture est représentée. Dans le village colonial de tourbe de Bargermond, la période entre les années 1900 et 1966 est recréée. Ce village est né à une intersection de routes avec d’eau et, en plus d’une église, possède également une école, un café brun, un moulin, une forge et une boulangerie.

Excavation de la tourbe par des coupeurs de tourbe

La «tourbière» du Veenpark à Barger-Compascuum est le dernier endroit de notre pays où la tourbe est encore coupée. Cette excavation de tourbe était encore en plein essor jusqu’aux années 1960. En plus de la machine à vapeur, vous rencontrerez un véritable coupeur de tourbe qui vous montrera comment ce travail lourd était fait à la main à l’époque. Seuls les outils, la semi-remorque, l’autocollant et le «krooie» sont utilisés.

Exposition permanente en collaboration avec Geopark

Vous pouvez faire de la randonnée, mais une visite au Veenpark à Barger-Compascuum est également fortement recommandée les jours de pluie. Par exemple, vous pouvez visiter l’exposition permanente Veenomenale Hondsrug dans les différents bâtiments. Ici, on raconte l’histoire de la tourbière située le long du Drentse Hondsrug. Le parc travaille avec Geopark sur un espace d’exposition de 400 m2. De plus, l’exposition montre une partie de la plus ancienne route de tourbe des Pays-Bas. Le Neolithische Veenweg a environ 4500 ans et a été découvert à une courte distance du parc lors de la coupe de tourbe au siècle dernier.

 

Veenpark-Barger-Compascuum-2

Un musée spécial

Le parc abrite également un musée spécial, le musée de l’Harmonium. Ici vous trouverez plus de 250 harmoniums et ce musée est librement accessible à chaque visiteur. La collection de Jan Vos est exposée dans le parc depuis 2001 dans l’un des bâtiments les plus remarquables. En plus d’un espace d’exposition, il dispose également d’un petit amphithéâtre où se déroulent des performances. Il fait donc partie intégrante du parc.

Pour plus d’informations et les horaires d’ouverture

Vous êtes également enthousiasmé par le Veenpark à Barger-Compascuum? Visitez alors le site Web du parc pour plus d’informations: www.veenpark.nl. Le parc est ouvert tous les jours de 10h00 à 17h00.

Vous trouverez également une description détaillée de toutes les activités pour enfants sur le site. Il y a une grande aire de jeux appelée «Speulland» et l’histoire de Lieske et Geert peut être trouvée dans de grands livres le long des routes du parc. Souhaitez-vous faire une promenade en bateau ou en train ensemble? Tout est possible dans ce parc unique aux Pays-Bas.

1/5